Ouvert tous les jours de 9 h à 18 h | Livraison gratuite pour tout achat de 75 $ et plus, à l'exception des œuvres originales

CHARTIER Benoit

Benoit CHARTIER naît à Montréal en 1975 et grandit à Repentigny. Jeune, il dessine beaucoup et se montre doué, bien qu'aucun membre de sa famille ne soit particulièrement intéressé par les arts.

Au cégep, l'artiste passe du génie civil à la guitare classique, pour finalement revenir à ses premiers amours en terminant un DEC en arts plastiques. À ce moment, il est captivé par le travail figuratif de Rembrandt et d'Egon Schiele, avant d'avoir un coup de cœur pour la peinture de paysage, qu'il découvre au hasard d'une commande lors de son année à l'Université Concordia en Peinture et en dessin. Il a alors pour inspiration d'autres artistes, tels que Constable et Daubigny, puis quelques peintre de l'École de La Haye avec leur utilisation des tons rompus. L'Américain Andrew Wyeth est celui qui a finalement le plus d'impact sur Benoit Chartier pour les sujets qu'il explore.

Benoit Chartier, contemplatif de nature, s'intéresse d'abord et avant tout à son paysage immédiat, à ce qui l'entoure au quotidien. Il est à la fois touché par ce qui est éphémère et éternel, par le silence et la transformation lente des objets. Il développe ainsi un rapport intime avec son environnement, ce qui l'amène à avoir une approche instinctive pour exprimer ce qu'il voit, en utilisant des couleurs terre, souvent masculines, parfois froides, comme les bleus et les verts. Ce qu'il cherche à exprimer n'est ni la beauté, ni le romantisme d'un paysage, mais bien l'allure brute de la nature en y intégrant un jeu d'ombres et de lumière si habilement exploité qu'il semble réel. Bref, dans le choix de ses sujets, il est toujours à la recherche de l'intemporalité, d'où son intérêt inconditionnel pour les arbres, les rochers et tout ce qu'il appelle « la petite monumentalité de la nature ». Le grandiose ne l'intéressant pas, il puise constamment dans la beauté la plus dépouillée de son environnement. 

Créer en atelier demeure pour l'artiste un long processus. C'est pourquoi aujourd'hui, et ce depuis deux ans, il peint en plein air à l'acrylique sur de petits formats, ce qui donne à ses créations une facture plus fraîche, naturelle et singulière. Il privilégie d'ailleurs des compositions statiques qui invitent l'observateur à s'arrêter. Afin d'accentuer cet effet de pause, l'artiste place régulièrement le sujet au centre du tableau en y introduisant peu de diagonales, les rapports entre masses, couleurs et lumières étant plus importants pour lui. Ce qu'il souhaite réaliser avec son travail maintenant plus spontané, c'est de partager avec l'observateur un moment vécu. De lui permettre de voir ce qu'il a vu, ce qu'il a senti. Le plus naturellement possible, en toute tranquillité, hors des tendances ou des modes.

Enfin, Benoit Chartier vit présentement à Varennes, en Montérégie, où il partage son temps entre son art, sa famille et son travail auprès des aînés.

+ Accès rapide